No Banner to display

Quand la géo se met en jeu

| 15 janvier 2017 | 0 commentaire

Catégorie: 3D, Données, Dossier : Quand la géo se met en jeu, Entreprises, Grand public, Logiciels

© leolintang pour iStock

Le jeu a toujours entretenu des rapports étroits avec la géographie. Comment ces rapports évoluent-ils à l’ère du numérique ? La géomatique tirera-t-elle son épingle du jeu ?

D’un côté, les maquettes 3D professionnelles se popularisent et deviennent une composante incontournable de tout SIG. De l’autre, des milliers de mondes inventés et dessinés dans leurs moindres détails par les concepteurs de jeux vidéo. D’un côté, des applications mobiles capables de localiser n’importe quel objet à la surface du globe. De l’autre, des chasseurs de Pokemon qui envahissent les parcs et troublent votre pique-nique. Ces mondes sont-ils aussi hermétiques qu’il y paraît ? Sans doute pas. Mais il faut pour cela remonter dans le passé pour reprendre le fil qui associe espace et jeu, s’interroger sur la place grandissante du jeu dans notre société. Nous entrons dans une ère hybride. Même si les outils restent assez différents, les codes se brouillent et il y a fort à parier que la jeune génération de géomaticiens aura une vision de l’ergonomie des SIG assez différente de celle de ses aînés.

À lire dans ce dossier :

La suite de cet article est réservée à nos abonnés


Abonnez-vous pour un accès illimité
ou
Créez un compte et achetez ce dossier à l'unité pour 40 €


Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Remember Me
Print Friendly, PDF & Email
Signaler un contenu

Laisser un commentaire

No Banner to display